Sélectionner une page

Comment vaincre sa peur du vide ?

Vous redoutez les vacances en haute montagne ? L’idée de traverser un pont vous effraie ? Monter en haut de la tour Eiffel génère une profonde angoisse ? Des solutions existent.

Le vertige des hauteurs est un phénomène physiologique qui s’explique par le fait que l’oreille interne envoie au cerveau l’information qu’il a les pieds sur terre mais la vue du sujet renvoie au cerveau la vision du vide de plusieurs centaines de mètres au lieu du vide habituel de sa propre taille (ex : 1m80) : ces informations divergentes vont créer alors cette sensation de malaise.

Au delà de ces manifestations corporelles, le sujet peut ressentir une peur face au vide : l’acrophobie. C’est la phobie des hauteurs et du vide. Elle se caractérise par une peur excessive et irraisonnée de la hauteur. C’est ce que l’on appelle une phobie de situation. Les personnes atteintes d’acrophobie vont ainsi redouter de se retrouver en hauteur. Elles peuvent même ressentir de l’angoisse par procuration en observant une personne dans une telle situation. Ainsi même si le sujet reconnaît le caractère absurde, il ne peut pour autant contrôler ses angoisses.

De ce fait et afin d’éviter d’éprouver ces sensations particulièrement angoissantes pour elle, la personne phobique mettra en place des mécanismes d’évitement de manière à éviter toute confrontation avec la hauteur ou le vide. Ces stratégies sont celles que l’on va généralement retrouver dans les phobies spécifiques.

Quels sont les symptômes de l’acrophobie ?

  • Une sensation d’être attiré par le vide
  • Une sensation d’oppression
  • Des difficultés à respirer
  • Avec une accélération du rythme cardiaque
  • Une sudation excessive
  • Une sensation de malaise avec vertiges
  • Paralysie temporaire

Comment vaincre cette phobie ?

La peur du vide peut survenir parfois suite à un traumatisme ancien comme une chute ou un risque de chute dans l’enfance de la personne. Elle peut également se manifester chez des personnes de nature anxieuse. Enfin elle peut résulter d’une déficience du système vestibulaire (oreille interne).

Dans tous les cas, il existe plusieurs outils thérapeutiques qui pourront vous aider à surmonter cette peur. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une thérapie brève qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité. C’est une approche qui propose au patient de se confronter progressivement à l’objet de ses peurs à l’aide de l’imagination ou de techniques d’exposition. Ces techniques d’exposition in vivo pouvant parfois être trop coûteuses ou peu pratiques (par exemple, dans le traitement de l’aviophobie, l’exposition reviendrait à accompagner le patient en vol), la réalité virtuelle semble aujourd’hui être une alternative très efficace.

La thérapie par réalité virtuelle qui fait partie des thérapies cognitivo-comportementale, est un outil thérapeutique par exposition mais elle se fait sous une nouvelle forme : virtuellement. Equipé d’un casque de réalité virtuelle, le patient s’expose à différents environnements. Elle va alors permettre au patient de se confronter de manière progressive et en toute sécurité à l’objet de sa peur et de ses angoisses. Ainsi dans notre cabinet, nous commençons tout d’abord par fournir au patient des techniques de gestion du stress (cohérence cardiaque, lieu sûr, techniques de respiration..). La deuxième étape va être celle d’identifier et lister les situations qui génèrent le plus d’anxiété. Nous commencerons alors le travail par les environnements les moins anxiogènes pour le patient afin de ne pas le décourager et nous avancerons graduellement vers l’environnement le plus craint. Tout au long de ce travail, le thérapeute sera présent pour vous accompagner et vous soutenir. 

Progressive, répétée et prolongée : ce sont ces trois ingrédients qui garantissent la réussite de la thérapie ! Votre cerveau va alors s’habituer et vous pourrez enfin vous sentir en sécurité dans l’environnement qui générait initialement de la peur. Cette nouvelle technique de soin vous permettra ainsi d’apprendre tout en douceur, de façon ludique et stable, à vaincre votre peur.