Sélectionner une page

Les TCC, une solution efficace pour vos phobies

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) se sont progressivement développées en France depuis les années 1970. Elles sont aujourd’hui largement préconisées dans le monde scientifique et médical. C’est le type de traitement standard des troubles mentaux, et particulièrement pour les phobies, les troubles du comportement alimentaire (anorexie et boulimie), les conduites addictives (tabac, alcool, drogue, jeux,). L’objectif de cette méthode vise à supprimer le symptôme et non pas à en modifier les conditions psychiques d’apparition.

Les TCC se présentent comme des méthodes rapides et concrètes pour affronter ses peurs

L’utilisation de cette thérapie vise à mettre en évidence les « lois » des phénomènes observés afin de les faire varier, les contrôler et les prédire selon les circonstances présentées. Elles peuvent se présenter sous la forme de thérapie individuelle, de groupe, de couple ou de thérapie familiale.

Le patient, accompagné de son thérapeute, est exposé progressivement, répétitivement et de façon hiérarchisée aux objets et aux situations qui l’angoissent (avion, place publique bondée, pont suspendu, espace clos, etc.). Cette phase permet au patient de s’exposer à son rythme, de façon très progressive, face à l’objet ou à la situation phobogène. Le thérapeute lui demande ensuite de s’exprimer, discerner, écouter ce qu’il se passe lorsqu’il se retrouve en situation d’anxiété. Il est primordial que le patient ne cède pas à la panique mais qu’il soit dans l’analyse de ses émotions et de ses comportements. Le fait d’être progressivement exposé à des situations qui sont habituellement évitées par le patient permet d’obtenir un effet d’habituation et de diminution de la peur. Ce dernier peut alors commencer à voir ce qu’il cherchait à fuir, choisir d’entreprendre ou non une action tout en interagissant avec le thérapeute. Le but étant de reconditionner les schémas cognitifs construits par le cerveau et de réapprendre à vivre l’esprit libre.

L’objectif des TCC consiste à désensibiliser le phobique de sa peur

L’approche de la situation se veut méthodique et le thérapeute est actif durant les séances. Au début de chaque rencontre, une évaluation des tâches est effectuée afin de définir les nouveaux objectifs à réaliser. Un agenda de séances est alors mis en place avec le patient. Cela est important pour définir un thème de séance et pour respecter les objectifs à réaliser. Jamais le thérapeute ne cherchera à confronter directement le patient à sa phobie sans l’avoir préalablement aidé à développer une prise de conscience (cela peut se faire par un jeu de questions et réponses). Un ensemble de techniques thérapeutiques sont utilisées pour aider la personne à se déconditionner de ses peurs. Par exemple, si vous rencontrez une phobie des araignées (arachnophobie), le thérapeute vous demande dans un premier temps de lire le mot écrit. Ensuite, au fur et à mesure des séances, il vous présentera des photos puis des films, jusqu’à ce que vous soyez en situation d’exposition réelle d’une petite araignée enfermée dans une cage en verre. A chacune de ces étapes, le thérapeute vous demande de lui faire un retour sur les sensations que vous avez perçues et de lui donner des critiques éventuelles de ce qui vous a déplu.

Réutiliser les stratégies apprises dans la vie quotidienne

Enfin, chaque séance se termine par un rapide résumé. Cela permet au patient de maintenir en mémoire tout ce qu’il a appris avec le thérapeute. Cet apprentissage est indispensable puisque les stratégies apprises lui permettront d’être réutilisées dans la vie quotidienne. En choisissant les TCC, le patient apprend à s’observer, à s’autoévaluer et à réutiliser les méthodes qui lui ont été apprises en séance pour faire face aux difficultés futures qui pourront se présenter à elle.

Les séances de thérapies cognitives et comportementales durent environ 3 mois s’il s’agit de phobie simple (aviophobie, claustrophobie, acrophobie, etc.) et peuvent durer plus longtemps lorsqu’il s’agit de phobie complexe (phobie sociale ou agoraphobie). Il est généralement conseillé d’effectuer une séance par semaine pour faciliter l’intégration des apprentissages réalisés au cours des séances de thérapies. Les tarifs sont de l’ordre de 60 à 70 euros en moyenne pour une séance de 45 minutes.

icon

Testez votre niveau de phobie !

Img

Déterminez votre niveau d'anxiété avec les questionnaires validés par des professionnels reconnus

icon

Articles à lire aussi