Sélectionner une page

L’hypnose, une solution pour évacuer vos peurs ?

Les mécanismes mis en jeu dans l’hypnose restent mystérieux mais son efficacité est considérable, notamment dans le traitement des troubles anxieux (tels que les phobies). C’est une méthode complémentaire de plus en plus appréciée et utilisée par les professionnels de santé (médecins, psychologues, infirmiers, etc.) qui leur permettent de compléter leur approche médicale.

hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’état hypnotique est un état de conscience modifié. C’est un mode de fonctionnement mental qui fait partie de notre quotidien. Lorsque que l’on vous dit « vous êtes dans la lune », vous êtes dans un état modifié de conscience. Tous ces moments surviennent, parfois plusieurs fois par jour, votre attention « décroche », vous êtes déconnecté de la réalité extérieure, complétement absorbé par l’expérience que vous vivez. L’hypnose fait référence à un état modifié de conscience que l’on appelle « transe ». Milton H.

Erickson a évoqué le terme de « transe commune quotidienne » pour montrer combien l’état de transe hypnotique sous sa forme la plus légère est courante. Lorsque vous abordez une telle expérience, vous activez des capacités et des ressources dont vous disposez tout en n’ayant pas conscience de les posséder. L’hypnose thérapeutique n’est rien d’autre qu’un espace de découverte. Elle n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle ou l’hypnose de rue dont on entend souvent parler. Le thérapeute ne cherche vraiment pas à imposer une suggestion au patient dans le but de lui faire réaliser un ordre qui lui a été donné.

« L’hypnose ne peut pas créer de nouvelles aptitudes chez une personne mais peut permettre une meilleure utilisation des habiletés déjà existantes et cela même si ces habiletés n’étaient pas reconnues jusqu’à présent. »

Milton H. Erickson

Un outil de psychothérapie

L’hypnothérapie est souvent proposée comme un outil de la psychothérapie en lien avec les addictions, la gestion du poids, le stress, l’anxiété, etc. Le thérapeute utilise alors ce que l’on appelle des suggestions permissives et des métaphores pour favoriser l’entrée en transe hypnotique. C’est par l’intermédiaire de ces techniques que le thérapeute parvient à « dépotentialiser » le conscient du patient et à rendre accessible les ressources intérieures qu’il ne parvenait plus à exploiter.

  • Cela permet également au patient de se dissocier de sa phobie. Etre dissocié c’est être spectateur de soi-même, comme si vous preniez la place d’une caméra entrain de vous filmer.
  • Cette perspective permet de prendre les choses avec recul et d’atténuer considérablement les émotions ressenties.

Sous hypnose, le patient est alors capable de revisualiser un événement vécu comme suffisamment difficile sans qu’aucune crise de panique ne soit générée. Cette technique permet de générer des changements profonds et durables.

L’hypnose est utilisée pour traiter les réactions anxieuses présentes dans les phobies

Une des plus simples consiste à coupler la relaxation à une désensibilisation systématique. Cela est possible lorsque l’origine de la peur est issue d’une expérience négative traversée par la personne ou d’un manque d’expérience positive lors d’une exposition avec l’objet de la phobie. Les personnes qui souffrent de phobies développent des réactions anxieuses qui surviennent à la suite d’un facteur de stress psychologique. Par conséquent, elles cherchent constamment à anticiper les événements. Dans ce cas, une induction et des suggestions peuvent être suffisantes pour les aider à développer des capacités d’autohypnose, à se relaxer et à apaiser leurs tensions musculaires. Il s’agit en fait, pour le thérapeute, d’obtenir une sorte d’autorisation permettant l’entrée en contact avec les ressources non conscientes de la personne.

L’hypnose de plus en plus reconnue par les professionnels de santé

Elle est proposée comme une méthode efficace pour surmonter diverses difficultés, notamment en rapport avec les troubles anxieux. Pour traiter une phobie, la durée du travail varie d’un patient à l’autre. L’hypnose s’inscrit dans le cadre des thérapies brèves ce qui signifie qu’une dizaine de séances peuvent être suffisantes pour vous débarrasser d’une phobie. Certains thérapeutes pourront vous proposer des exercices d’auto hypnose que vous pourrez utiliser pour éviter une crise de panique, une transpiration excessive ou tout autre type de symptômes associées aux épisodes phobiques. Bien sûr, il ne vous est pas impossible de consulter, en parallèle, un autre professionnel de santé spécialisé en psychanalyse, en thérapie cognitivo-comportementale, ou encore en sophrologie, etc. Toutes ces thérapies sont différentes mais complémentaires. Elles peuvent se combiner entre elles.

icon

Testez votre niveau de phobie !

Img

Déterminez votre niveau d'anxiété avec les questionnaires validés par des professionnels reconnus

Recent Posts

icon

Articles à lire aussi