Sélectionner une page

IMC : un indicateur de mon problème de poids ?

balance IMC poid

Les personnes cherchent de plus en plus à connaître leur IMC et/ou vérifier fréquemment leur poids. Elles sont nombreuses à se peser plusieurs fois par jour par peur de grossir.

Si vous ne connaissez pas votre IMC, vous pouvez le calculer très rapidement vous-même, en utilisant cette formule : IMC = Poids / Taille ².

Que signifie votre IMC

L’IMC est un calcul de votre taille qui tient compte de votre taille et de votre poids.

Un IMC inférieur à 18,5 signifie que vous avez un poids insuffisant : vous n’avez donc pas besoin de faire des régimes, il serait judicieux de prendre quelques kilos. Si vous êtes entre 18,5 et 24,9, vous êtes considéré comme normo-pondéré, alors qu’un IMC de 30 indique que vous avez franchi le seuil de l’obésité. Si tel est le cas, nous vous invitons à consulter votre médecin généraliste.

Comme pour la plupart des mesures de la santé, l’IMC n’est pas un test parfait. Par exemple, les résultats peuvent être faussés par une grossesse ou une masse musculaire élevée.

Alors, en quoi l’IMC est-il important ?

En général, plus votre IMC est élevé, plus le risque de développer des troubles liés est élevé, notamment :

  • diabète
  • arthrite
  • maladie hépatique
  • plusieurs types de cancer (comme ceux du sein, du côlon et de la prostate)
  • hypertension artérielle (hypertension)
  • cholestérol élevé
  • apnée du sommeil.

Indépendamment d’une maladie en particulier, les personnes ayant un IMC élevé déclarent souvent se sentir mieux, tant physiquement que psychologiquement, une fois qu’elles ont perdu leur excès de poids.

L’IMC est-il vraiment un bon indicateur ? 

L’IMC ne peut pas tenir compte, par exemple, de l’endroit où le corps retient la graisse. La graisse du ventre, que l’on appelle graisse viscérale, est plus nocive que la graisse qui se trouve simplement sous la peau.

La graisse viscérale se développe en profondeur dans les muscles et autour des organes comme le foie et, en libérant certaines hormones et d’autres agents, elle perturbe la capacité de l’organisme à équilibrer ses besoins énergétiques. Même les personnes relativement minces peuvent avoir des niveaux élevés de graisse viscérale, ce qui signifie qu’elles peuvent être considérées comme saines selon les normes de l’IMC.

En tant que mesure unique, l’IMC n’est manifestement pas une mesure parfaite de la santé. Il reste tout de même un indicateur sérieux pour évaluer et situer son état pondéral, en ce sens, il sera utile de le connaître et de le vérifier.