Sélectionner une page

Définition de l’ergophobie

La zoophobie : la peur des animaux 

La zoophobie est une peur des animaux. Cette phobie est assez courante chez les jeunes enfants et, chez certaines personnes, elle persiste à l’âge adulte. Pour les personnes atteintes de zoophobie, cette condition peut être très déstabilisante et pénible.

Mieux comprendre la zoophobie

Dans certains cas, une personne atteinte de zoophobie craint simplement tous les animaux, grands et petits. D’autres peuvent craindre un animal en particulier ; l’entomophobie, par exemple, est la peur des insectes.

Comprendre la cause est souvent un élément important de la thérapie. La zoophobie est souvent provoquée pendant l’enfance ou peut être attribuée à un événement traumatisant que la personne a vécu avec un animal. Ces peurs commencent lentement à se manifester et réapparaissent si la personne est placée dans une situation stressante.

La zoophobie ne doit pas être confondue avec la peur sensible des animaux dangereux ou menaçants, comme la peur des ours sauvages ou des serpents venimeux. C’est une peur des animaux qui cause de la détresse et/ou un dysfonctionnement dans la vie quotidienne de l’individu.

Les causes de cette phobie sont multiples

Les symptômes qui sont habituellement associés à la zoophobie se manifestent aussi souvent par des crises de panique face à d’autres troubles anxieux. Si une personne atteinte de zoophobie est placée dans une situation stressante, elle peut vivre une ou plusieurs des situations suivantes :

  • Difficulté à respirer ou crise de panique. 
  • Changement de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque. 
  • Étourdissements ou nausées. 
  • Désir de fuir. 
  • Stress ou anxiété en présence d’animaux ou à l’idée de penser à eux. 
  • Peur de tous les animaux, quel qu’en soit le type.

La peur des animaux, le diagnostic

Reconnaissez que vous souffrez de zoophobie. Comme pour beaucoup de troubles phobiques, il peut être difficile au début d’accepter le fait que vous souffrez d’une phobie, alors essayez d’être aussi objectif que possible sur votre état.

Certaines phobies découlent d’expériences passées, tandis que d’autres peuvent être inhérentes, peu importe le contact que vous avez eu avec la source de votre peur. Plus probablement, il s’agit d’une combinaison des deux, alors essayez de revoir votre histoire avec les animaux pour découvrir un point tournant ou un catalyseur qui a causé votre peur intense.

Les traitements possibles de la zoophobie

Le traitement peut comporter un certain nombre d’approches. Une sorte de thérapie comportementale est généralement fortement recommandée.

Il peut s’agir de :

  • séances au cours desquelles la personne atteinte de zoophobie parle simplement de sa phobie avec un thérapeute pour en explorer la cause et les approches possibles.
  • séances de désensibilisation au cours desquelles elle est exposée à des animaux ou à des images d’animaux  pour se familiariser avec eux. Les animaux de thérapie qui ont été spécialement dressés pour traiter les personnes en détresse peuvent être utilisés pour ce type de thérapie.

Les personnes atteintes de zoophobie peuvent aussi prendre des médicaments pour gérer la zoophobie. Cette option est habituellement utilisée dans les cas où les gens souffrent d’une peur et d’une anxiété si graves que d’autres types de thérapie ne peuvent même pas être entrepris parce que le patient a trop peur. Des médicaments seront utilisés pour atténuer la réaction phobique aux animaux afin que le patient et le thérapeute puissent travailler ensemble lors des séances et élaborer un plan pour que le patient puisse travailler à la maison afin de maîtriser sa peur.