Sélectionner une page

Définition de la peur des araignées

L’arachnophobie: la peur irrationnelle des araignées

Chez beaucoup de gens, la peur des araignées suscite une réaction de dégoût quand ils se retrouvent dans des endroits susceptibles d’accueillir des araignées. Dans le cas les plus extrêmes, les personnes atteintes d’arachnophobie ne peuvent plus se rendre dans leur sous-sol ou leur garage par peur de voir une araignée. 
arachnophobie - peur des araignées

De la peur des araignées à l’arachnophobie ?

L’arachnophobie vient du mot grec « arachne » pour araignée et « phobos » pour peur. Cette peur extrême des araignées et autres arachnides à huit pattes (comme les scorpions) peut être dû aux événements historiques : les araignées, en particulier les araignées venimeuses, ont longtemps été liées à la maladie et aux infections. 
Les symptômes d’arachnophobie peuvent apparaître initialement durant l’enfance ou l’adolescence. Elle peut aussi se manifester chez les adultes. Les symptômes typiques sont: 
  • Étourdissements 
  • Tremblements et transpiration 
  • Sentiment de perte de contrôle 
  • Forte fréquence cardiaque 
  • Bouffées de chaleur ou de froid 
  • Douleur thoracique 
  • Sensation d’étouffement 
  • Nausées ou autres troubles gastro-intestinaux 

D’où vient cette peur irrationnelle des araignées ?

Tout d’abord et comme avec d’autres phobies, l’arachnophobie peut se développer chez une personne suite à la réaction d’une personne souffrant de cette phobie. Pour eux, c’est une réponse acquise ou conditionné qui se développe à la vue d’un membre de la famille sortant d’une pièce à cause d’une araignée.
Certains experts émettent l’hypothèse que la peur des araignées est influencée par les antécédents culturels de chacun. Par exemple, dans certaines régions d’Afrique, on craint les grosses araignées, mais en Afrique du Sud, où les araignées sont mangées, les gens peuvent ne pas avoir peur d’elles.
Enfin, l’arachnophobie peut également se développer si vous avez vécu une expérience traumatisante avec une araignée, comme une morsure d’araignée. 

Les thérapies cognitivo-comportementales pour surmonter l’arachnophobie

Généralement, la combinaison de séances chez un psychologue et de médicaments peut être utilisée pour traiter l’arachnophobie. Les techniques de relaxation telles que la méditation ou l’hypnose peuvent également être utiles dans le traitement de l’arachnophobie. 
De plus, l’arachnophobie peut être traitée par la thérapie d’exposition et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). En thérapie cognitivo-comportementale, le thérapeute essaie de remplacer les pensées automatiques négatives associées aux araignées par des pensées plus rationnelles. Un thérapeute peut utiliser la désensibilisation systémique pour traiter l’arachnophobie. C’est la méthode pour apprendre des techniques de relaxation et ensuite confronter nos peurs de ce que nous craignons le moins à ce que nous craignons le plus. 
Grâce aux thérapies par exposition à la réalité virtuelle, une personne peut apprendre à changer sa façon de regarder les araignées afin de ne plus les percevoir comme dégoûtantes et dangereuses. Éventuellement, une personne peut changer sa réaction physique à la vue d’une araignée.