Sélectionner une page

Avez-vous des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ?

Vous ne pouvez pas sortir de chez vous sans vérifier une dizaine de fois que vous avez bien fermé la porte, c’est plus fort que vous. C’est innenvisageable d’aller dans certains lieux publics, vous ne voyez que la saleté, la crasse. Vous avez des obsessions qui vont avoir un réel impact sur votre quotidien, vous vous empêchez de pratiquer certaines activités, vous perdez du temps à vérifier et compter de multiples choses ce qui vous met en retard à de nombreux rendez-vous professionnels ou personnels. Vous souffrez peut être de troubles obsessionnels compulsifs, plus connus sous l’acronyme TOC.

stylos rangés - TOC

1. Les troubles obsessionnels compulsifs, qu’est ce que c’est ?

Tout le monde peut être préoccupé par certaines pensées, cependant elles vont souvent finir par disparaître pour laisser place à la poursuite de la vie. Il nous est tous déjà arrivé de vérifier que l’on a bien fermé la porte d’entrée ou que l’on a pas oublié de prendre certains objets avant de sortir. Cependant, pour certains ces situations prennent une très forte importance, nous amenant jusqu’à prendre une grande partie de notre temps quotidien ou nous empêchant d’aller dans certains endroits. A ce moment là, nous pouvons parler de TOC. Un TOC est une maladie psychologique chronique qui est caractérisée par des obsessions et compulsions importantes.  Vous êtes en incapacités totales de cesser ce type de pensée même si vous avez conscience qu’elles n’ont plus vraiment de sens. Ces pensées vont vous amener à avoir des comportements répétés pour vous aider à les atténuer.  Il existe différentes thématiques d’obsessions qui vont amener différents comportement : telle que la peur de la saleté et de la contamination qui vont vous amener à tout nettoyer ; le fait de compter le nombre de fois où vous fermez bien à clé votre porte ou le gaze…. Ce sont donc des pensées intrusives, contraignantes qui vous amènent à réaliser certains comportements, vont vous amener de l’angoisse et une souffrance intense au quotidien.

2. De nombreux impacts sur le quotidien

Vous reconnaissez le caractère illogique de vos pensées et vos comportements mais vous êtes en incapacités de pouvoir vous contrôler, ce qui va amener une grande souffrance psychologique. Les TOC sont donc des peurs irrationnelles qui vont grandement impacter votre quotidien. Beaucoup de personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs vont essayer de le cacher à leur proche, parce qu’elles ressentent une forte honte ou ont l’impression de ne pas être “normale”. Elles ont souvent peur d’être jugées négativement par autrui. Le fait de cacher ses souffrances, peut amener chez vous une impression de solitude importante.  Beaucoup de personnes qui souffrent de TOC ne consultent par de professionnels pensant que ces derniers vont finir par s’estomper ou disparaître tout seul. Plutôt que de consulter un professionnel, certaines personnes vont privilégier la stratégie d’évitement afin de ne pas se retrouver dans des situations qu’elles vont juger comme étant “dangereuses”. vos troubles obsessionnels compulsifs, vont vous prendre du temps et vous empêcher d’effectuer certaines activités. Ainsi ces troubles peuvent avoir des conséquences sur le plan professionnel, familial ou social.

3. Comment se développent les troubles obsessionnels compulsifs ?

Les TOC peuvent-ils toucher tout le monde ?

Les TOC font partie des maladies psychiques les plus répandues. Les TOC sont présents chez environ 2 à 3% de la population adulte. En règle générale elle va apparaître vers l’âge adulte mais peut également se déclarer pendant l’enfance. L’origine des TOC restent relativement floues cependant différents facteurs connus peuvent favoriser la survenue d’un TOC. Dans ces facteurs nous pouvons retrouver :

Les facteurs familiaux et génétiques

Les personnes souffrants de troubles obsessionnels compulsifs ont souvent dans leur famille des proches qui ont des troubles anxieux, des toc, ou des tics.  Certaines études ont essayé de démontrer qu’une éducation plus rigide peut favoriser le développement des TOC, mais elle ne s’est pas révélée suffisante pour le valider. Par contre, d’autres études ont pu démontrer que les gènes ont un impact sur le développement des toc. Attention, ce n’est pas parce-que certains de vos proches vont avoir de types de troubles, que vous allez obligatoirement en souffrir également, ces facteurs vont créer des pré-dispositions.

Origine traumatique

Environ 30% des TOC auraient une origine traumatique ou venant d’un stress important. Ainsi, les traumatismes seraient un révélateur des  troubles obsessionnels compulsifs.

Les facteurs neurobiologiques

L’origine des TOC est neurobiologique. En effet, les études tendent à démontrer que les personnes souffrant de TOC auraient un déficit en sérotonine, en dopamine ou en vasopressine.  C’est neurotransmetteurs sont à l’origine du bon fonctionnement de notre cerveau et sont impliqués dans les sensations de bien-être et de régulation des émotions.  Lorsqu’il y a un dérèglement de ces neurotransmetteurs, vous allez être en constant état d’excitation, d’hypersensibilité émotionnelle et de détection de problèmes.

4. Comment traiter mes TOCS ?

L’objectif de la prise en charge des TOCs va être de diminuer les symptômes afin de pouvoir retrouver une vie quotidienne plus normale. Le but étant également de diminuer le temps donné à la pratique des différents rituels.  Si vous lisez ceci, c’est peut être que vous même vous souffrez de TOC et n’arrivez pas à les diminuer malgré toute votre motivation. Les troubles obsessionnels compulsifs font partie des pathologies qui nécessitent une aide d’un ou de professionnels

Prise en charge médicamenteuse

Comme nous l’avons vu précédemment, vos tocs sont en lien avec un dérèglement neurobiologique de vos neurotransmetteurs. Ainsi les traitements médicamenteux type anti dépresseurs vont permettre d’avoir une efficacité sur l’intensité des TOCs. Cette prescription est donc faite par un médecin qui vous suivra tout le long du traitement médicamenteux qui est souvent long et qui se poursuit après la disparition des symptômes.

Prise en charge non médicamenteuse

Une thérapie à aujourd’hui fait ses preuves dans le traitement des TOC, se sont les Thérapies cognitivo-comportementales Ce type de thérapie, est une thérapie courte qui consiste à agir directement sur les comportements problématiques et sur les pensées, émotions qui sont en lien avec votre trouble obsessionnel compulsif. L’objectif de cette thérapie est de vous exposer à des situations qui sont source d’anxiété pour vous, des situations dans lesquelles vos troubles ont besoin de s’exprimer. En s’exposant de cette façon notamment par le biais de la réalité virtuelle, vous allez apprendre à ne plus éviter les situations que vous redouter, à affronter les situations que vous redoutez sans effectuer les rituels en lien avec ces dernières. En plus de ce travail comportemental, un travail cognitif va être effectué afin de vous aider à identifier vos fausses croyances à propos de vous ou de votre environnement.  L’exposition par le biais de la réalité virtuelle permet de vous exposer de façon répétée à ces différentes situations tout en restant dans un environnement sécuritaire et complètement contrôlé par votre thérapeute.