Sélectionner une page

Avez-vous peur de la mort ?

La mort. Rien que le terme peut être source d’angoisse. Avoir peur de la mort, en soi, peut être un facteur protecteur qui nous pousse à rester en vie. Pour la plupart des personnes, penser à la mort n’est pas agréable voir peut provoquer une petite anxiété. Mais pour vous, cette angoisse que vous ressentez face à “la mort”, est tellement importante qu’elle impacte votre vie de tous les jours.

sablier - peur de la mort

1. Qu’est ce que la thanatophobie ?

La thanatophobie ou angoisse de mort est une peur panique face à la possibilité de mourir. Une personne est thanatophobe à partir du moment où l’angoisse de mort est tellement importante que vous n’arrivez plus à vivre une vie correctement. 

Cette phobie  de la mort, peut vous pousser à éviter certaines activités que vous considérez comme étant à risque. La difficulté, c’est que votre cerveau peut vous apporter des sensations de danger dans presque tout type de situation. La voiture ou tout type de transport ? Trop dangereux. Partir en voyage ? Inenvisageable. Sortir de chez soi ? Uniquement si on y est obligé. Vous l’aurez compris, les conséquences de cette phobie vont toucher différentes sphères de la vie : la vie sociale ( isolement, évitement des sorties…), la vie professionnelle (tout métier ou transport pouvant être un risque…) et la vie familiale (angoisse permanente de la mort de ses proches…). La majorité des personnes qui souffrent de cette phobie en ont conscience et en souffre.

2. Quelles sont les causes de la thanatophobie ?

C’est principalement une origine traumatique : 

Comme la plupart des phobies, la thanatophobie peut avoir une origine traumatique. En effet, si vous avez un proche qui est décédé ou si vous avez vu un cadavre, cela a pu créer un traumatisme ayant comme répercussion votre thanatophobie. 

Parmi les traumatismes, on retrouve également la violence. En effet, une personne subissant des violences telles que les enfants, vont ainsi prendre conscience de l’existence de la mort et ainsi créer une anxiété en lien avec cette dernière.

3. Les différents symptômes de la thanatophobie

Différents symptômes peuvent amener à penser que vous avez une angoisse de mort. 

  • Avoir tendance à éviter tous les lieux ou situations qui peuvent être en lien avec la mort  : Par exemple, il peut être très difficile, voire impossible, pour vous d’aller dans un hôpital ou dans un cimetière. Rien que le fait de penser à ces lieux, vont provoquer chez vous différentes émotions négatives telles que de l’anxiété. 
  • Insomnie. En effet, les personnes vont angoisser à l’idée de mourir pendant leur sommeil. 
  • Développement de symptômes dépressifs et de repli sur soi (avec isolement social). 
  • Comme beaucoup de phobies, rien que l’image sur photo ou écran de la mort, peut créer une angoisse importante. 
  • Développement d’une hypocondrie : L’impression que l’on va développer une maladie grave qui va amener à la mort. 
  • Comme pour beaucoup de phobies, des addictions peuvent apparaître. Ces substances sont souvent présentes afin de pouvoir apaiser les différentes angoisses en lien avec la phobie. 

Dans ces symptômes on retrouve des symptômes communs à d’autres phobies telles que les sensations d’oppression, d’étouffement, les vertiges, les crises de paniques

4. Est-ce que tout le monde peut souffrir de thanatophobie ? 

Certaines personnes vont avoir plus tendance que d’autres à développer une phobie de la mort. On peut souffrir de thanatophobie à tout âge dès l’âge de 7-8 ans c’est-à-dire à partir du moment où l’on prend conscience de la mort  et de sa signification

Souvent on retrouve la peur de la mort chez les personnes souffrants d’agoraphobie d’agoraphobie, de claustrophobie  (avec la peur de mourir étouffé par exemple) ou d’hypocondrie. Les personnes étant anxieuses vont avoir tendance à développer plus facilement une angoisse de mort ainsi que les personnes hypersensibles.

5. Prise en charge de la thanatophobie

Il existe différentes thérapies qui peuvent vous aider dans la prise en charge de la thanatophobie. 

On retrouve notamment parmi les thérapies les plus efficaces, les thérapies cognitivo-comportementales  : Ce type de thérapie va vous amener à une meilleure gestion de vos émotions en lien avec l’angoisse de mort. Pour cela, vous allez être exposé de façon progressive, à différents environnements qui peuvent être angoissants.  Ce type de thérapie peut être faite en commençant par de la réalité virtuelle. Ainsi on vous amènera en réalité virtuelle dans des environnements comme l’hôpital, les transports en communs… en fonction de ce qui vous angoisse. Une fois que vous avez une meilleure gestion de vos émotions, vous pourrez ainsi commencer à vous exposer en réalité pour arriver jusqu’à l’extinction de votre anxiété. 

Si vous ressentez de forts moments d’angoisse en lien avec cette phobie, vous pouvez utiliser différents types d’exercices de relaxation/respiration . En effet, prenant le temps de bien inspirer pendant par exemple 4 secondes puis d’expirer pendant 4 secondes. Faire cet exercice pendant 3-4 minutes, afin d’apaiser votre rythme cardiaque et donc de diminuer votre anxiété. 

En plus des TCC, vous pouvez ainsi utiliser différents types de relaxation-méditation-hypnose afin de vous aider dans la maîtrise de vos émotions.

Il existe des moyens de prévenir le développement d’une thanatophobie.