Sélectionner une page

Comment vaincre la claustrophobie, la peur des espaces clos ?

Vaincre sa claustrophobie ne peut se faire du jour au lendemain. Cela demande un peu de temps et de motivation pour y parvenir. N’attendez pas d’en souffrir au quotidien pour vous faire aider, conseiller et soigner par un professionnel de santé. Une phobie est trop souvent évitée plutôt que traitée. Cessez de vous laisser envahir et apprenez plutôt à reprendre le contrôle de vous-même !

claustrophobie

Il n’est pas forcément évidement de faire disparaître une phobie. Cela dépend de son ancienneté mais aussi des prédispositions génétiques, de facteurs psychologiques et sociaux. Si la phobie est ancrée depuis longtemps, ce sont toutes vos habitudes de vie et les réflexes quotidiens qui s’en trouvent impactés. Pour la traiter, du temps sera nécessaire afin que votre cerveau puisse apprendre autre chose que ce qu’il a intériorisé durant des années. Toute notre vie, nous apprenons à faire attention aux dangers qui nous entourent parce qu’ils peuvent mettre notre vie en danger. Il s’agit là, au contraire, de déconstruire une crainte parce que dans la phobie, elle est injustifiée. Vous ne parvenez plus à distinguer vos peurs du réel danger. Il est donc nécessaire de remettre les choses en place en travaillant sur l’acquisition de nouvelles perceptions, de connaissances et de raisonnement pour se débarrasser peu à peu de la phobie et vous remettre à vivre convenablement.

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) pour vaincre la peur des espaces clos

Dans un premier temps, vous y apprendrez à hiérarchiser les situations qui vous sont difficiles selon le degré d’anxiété éprouvé. Cela s’associe généralement à des techniques de relaxation musculaire. Ensuite vous passerez à l’étape de désensibilisation proprement dite en imaginant durant quelques secondes (et en état de relaxation), la situation placée au plus bas de votre hiérarchie d’anxiété. Cet entraînement est reproduit jusqu’à ce que la situation imaginée ne génère plus de manifestations anxieuses. Vous renouvellerez ensuite cet exercice pour des situations plus anxiogènes.  Dans un second temps, vous aborderez la partie pratique et comportementale. Vous vous retrouverez progressivement confronté face à l’objet de votre peur jusqu’à ce que vous en soyez complètement désensibilisé. Votre thérapeute sera bien évidemment à vos côtés pour vous encourager et vous aider à empêcher vos réactions de fuite.  Ces exercices devront se réaliser plusieurs fois, de façon progressive et prolongé, pour permettre l’apprentissage de ces nouveaux comportements. Par exemple, si votre crainte est celle de prendre l’ascenseur, vous commencerez par monter dedans sans fermer les portes. La fois suivante vous fermerez les portes quelques secondes seulement, puis vous monterez progressivement les étages et ainsi de suite. Vous parviendrez ainsi par faire disparaître votre claustrophobie grâce à un phénomène d’habituation. Pour y parvenir, vous devrez être convaincu que la situation à surmonter ne présente aucun danger !

Soigner la peur des espaces clos par les thérapies par exposition à la réalité virtuelle

Les nouvelles technologies peuvent également vous aider à franchir le pas. La réalité virtuelle devient de plus en plus présente pour aider à traiter les phobies. Une fois équipé d’un casque permettant la vision en 3 dimensions, vous pourrez affronter votre phobie dans le cabinet du thérapeute en toute sécurité. L’aspect ludique que cette thérapie propose vous permettra de déconditionner votre panique et de reprendre confiance. C’est l’intensité de votre trouble qui déterminera la durée des séances (généralement de 3 à 6 mois).

La voie médicamenteuse pour se libérer de sa peur des espaces clos

Un traitement médicamenteux (anxiolytiques, sédatifs) peut vous aider à traverser une situation d’anxiété. Mais en aucun cas il ne vous permettra de traiter la claustrophobie. D’autres solutions telles que le yoga, la méditation et la relaxation peuvent vous aidez à contrôler vos crises.

Sachez que vous n’êtes pas seul. La claustrophobie concerne beaucoup de personnes. Discutez-en avec ceux qui ont traversé ces difficultés et qui sont parvenus à franchir cette épreuve. Il existe des moyens de vous en sortir même si la phobie est présente depuis longtemps. N’hésitez pas à contacter un professionnel de santé, ils sauront vous conseiller et vous donner les bons exercices à effectuer.